PAIRE DE SKI

ROLLER EN LIGNE

AUTRES EQUIPEMENTS

Les marques

imageSotewadds

structure d'un snowboardSTRUCTURE D'UN SNOWBOARD


 

la structure d'un snowboard

 

1- Le noyau

Le noyau est véritablement l’âme de tout snowboard. Il est le plus souvent réalisé en bois, mais il peut aussi être en mousse de polyuréthane. Les bois les plus utilisés dans la conception de snowboard sont surtout le peuplier, le hêtre, le bouleau rouge, l’abachi et le cèdre rouge. Ces bois légers sont connus pour être très résistants en torsion et flexion. Dans certains cas, à poids égal, ils sont plus résistants que l'acier. Ils opposent, en revanche, une résistance modérée à la traction et au cisaillement. La mousse de polyuréthane peut également être utilisée pour le noyau des planches de snowboard. La mousse, de densité élevée associée à des parements résistants, permet au polyuréthane de se développer dans des applications à forte sollicitation mécanique. Elle résiste à des torsions et des flexions assez importantes. La mousse de polyuréthane est par ailleurs une mousse à cellules ouvertes, non toxique, recyclable, et ne contenant pas de métaux lourds: plomb, mercure, cadmium et chrome.

 

2- Les peaux

Les peaux recouvrent les parties inférieures et supérieures du noyau, elles protègent le noyau de tous les éléments extérieurs pouvant l'endommager (au contact de l'eau, le noyau risque de gonfler et de faire exploser la planche).

Elles sont principalement constituées d’un matériau composite : l’époxy. Cette résine est renforcée par l’ajout de fibres de verre. Le concept de renforcement par fibres de verre à pour but d’utiliser la plasticité de la matrice pour transférer la contrainte aux fibres. Les composites à fibres représentent les composites les plus performants, en raison de leur grande résistance et de leur bonne ténacité (très peu de sensibilité à l'entaille ce qui évite que la planche ne se fissure ou se déchire). Les matrices utilisées pour les planches de snowboard sont de nature organique (époxydes) voire céramique (carbone). Les fibres peuvent être métalliques ou céramiques. Pour la planche de snowboard, les fibres de verre sont très employées, elles peuvent être continues ou discontinues. Dans ce dernier cas, on utilise des fibres présentant un rapport longueur/diamètre élevé, si l'on désire un composite à fibres performant. 

Les composites à matrice organique possèdent une souplesse d'élaboration et de réparation, ainsi qu'une excellente isolation thermique. Ils sont utilisés à température ambiante dans la fabrication d'articles de sport.

Ces fibres sont utilisées pour leur bon rapport performance mécanique/prix (résistance en traction et en compression). Afin de maximiser les performances et de réduire le poids, les fibres de verre sont souvent combinées avec des fibres de carbone ou des fibres aramides (kevlar®). Des bandes de caoutchouc peuvent également être rajoutées entre la semelle et la peau inférieure dans le but d’absorber les vibrations de la planche.

 

3- Les renforts spécifiques latéraux

Les renforts latéraux (ou baguettes ABS), présents uniquement dans les structures sandwich, sont agrafés sur le noyau. Ils permettent une meilleure protection du noyau. Ce dernier est ainsi mieux isolé du contact avec la neige sur les côtés. Ces renforts spécifiques latéraux sont en fibre de kevlar® ou de carbone. Le kevlar est une fibre organique synthétique. Les fibres de Kevlar® et les fibres de carbone présentent une grande solidité. Le kevlar est ainsi cinq fois plus résistant que l’acier sur une base de poids identique et pourtant il reste d’un poids léger, flexible et confortable.

 

4- Les carres

On dit une carre. C’est l'arrête métallique qui longe chaque côté de la semelle du snow. Il y a une carre backside, côté talon, et une carre frontside, côté doigt de pied. Les carres sont en acier inoxydable également appelé acier au nickel-chrome. Les aciers inoxydables sont souvent brillants. Par ailleurs, ils résistent à la corrosion, cela étant dû à la présence de chrome (plus de 10%). Certains présentent une grande dureté, même soumis à des températures extrêmes pendant de longues périodes. L'addition de chrome augmente la dureté, la robustesse et la résistance de l'alliage à la corrosion.

 

5- La semelle

La semelle est la partie du snowboard en contact avec la neige. C'est elle qui permet la glisse de la planche. Elle nécessite un minimum d'entretien (rebouchage des trous, fartage) afin de garder une bonne glisse.

La semelle est en polyéthylène haute densité qui est un matériau thermoplastique. Le polyéthylène appartient aux plastiques de commodité et est facile à mettre en œuvre. Il est produit sous forme de bandes par extrusion ou par frittage. Il remplace avantageusement des matériaux naturels, comme le bois ou les métaux.

 

6- La face supérieure

La face supérieure est une feuille polymérique transparente décorée sur le dessous (ainsi le motif est préservé de l’usure), qui garantit la protection de la structure sandwich, très sensible à l’eau.

 

7- Les inserts

Les inserts sont des sortes d’écrous borgnes à frapper en acier qui permettent de visser les fixations sur le snowboard. Ils sont insérés directement dans le noyau de la planche.

snowboardeur