Panier (vide) 0

RÉGLAGE DES FIXATIONS:


Voici quelques petites astuces pour le montage et le réglage de tes fixations. Rien n’est cependant figé. Le mieux étant de tester sur le terrain pour affiner tes propres réglages.

Etape 1: Centrer les fixations.

 Positionner les fixations sur la board à 90° et disposer deux vis en quinconce dans le disque de maintien (utiliser les trous en position médiane pour commencer). Inutile de serrer à fond. Ensuite, positionner une boots dans la fixation. Observer la position de la boots. Celle-ci doit autant dépasser à l’avant qu’à l’arrière (front et back side). Dans le cas contraire, retirer la boots et déplacer les vis dans un autre orifice du disque. Trou en avant si la pointe du pied est trop en avant. Inversement si c’est le talon.

centrer le disque de ses fixations sur la planche de snowboard

Etape 2: Où positionner les fixations sur la planche.

Voici les grandes lignes. Après, à toi d’affiner en fonction de tes envies.

-Écartement des fixations (stance):

 Nous recommandons de respecter le stance indiqué pour la planche. Dans le cas où celui-ci ne serait pas spécifié, la valeur théorique est donnée par la formule suivante: Taille x 0,29 pour les hommes et Taille x 0,27 pour les femmes. Ensuite, plus tu écartes et plus tu es stable , les réceptions sont mieux amorties et les rotations facilitées. Plutôt destiné au Freestyle donc.
Le stance est très personne l, c’est en ridant que tu trouveras celui qui te convient au mieux.  


-Décalage (setback):

 Cela dépendra du type de planche. Pour une planche directionnel, on se positionne légèrement en arrière du centre de la board de quelques cm (4 maxi). On y gagne en vitesse et surtout en maîtrise dans la poudreuse (l’appui étant accentué sur l’arrière, le nez déjauge plus facilement). En restant centré, on facilite le changement de carre. Une planche True twin tip aura un setback neutre (0).


-Angle:

 Une fois déterminé ton pied avant, regular ou goofy (voir lexique), reste à orienter les fixations.

 En règle général, pour le Freeride, on les pivotes vers le pied avant. Le pied arrière est toujours moins incliné que celui avant, d’une quinzaine de degrés. Plus l’angle est important, plus la maniabilité est aisée à vive allure (sans toutefois dépasser les 35° à l’avant). Il est possible parfois de rencontrer des montages avec un angle nul à l’arrière .

 En Freestyle rien de tout ça. On adoptera plutôt une orientation type “canard”. Angle positif à l’avant et négatif à l’arrière (exemple +15° avant et -9° arrière).

Pour débuter, test un angle de 15° à l’avant et 0 à l’arrière ...ensuite affine à ton ride !


-Spoiler:

 Dernier point, l’inclinaison du spoiler (canting). En l’inclinant vers l’avant tu auras un centre de gravité plus bas, un backside plus agressif et donc un ride plus incisif. Mais attention, la fatigue se fera sentir plus vite. Un spoiler moins incliné apportera une meilleure stabilité et d’avantage de confort (position plus droite) .

Et maintenant ..BON RIDE ! 

Détail des éléments qui composent une fixation de snowboard

Envie de rider facile et rapide sans te fatiguer ?
Découvre la Fixation Fastec FT270